Pokémon The Origin

Salut les dresseurs !

Vous vous souvenez de comment à débuté l’aventure Pokémon ? Non ?!

Pokémon The Origin est là pour vous raconter comment tout a commencé, enfin… coté japonais…

En effet, vous avez surement acheté votre version rouge ou bleue en 1996, mais vous savez peut être qu’au Japon, terre natale de la licence Pokémon, la version bleue n’existe pas… Vous avez le choix entre la version rouge et la version… verte.

Du coup, l’aventure qui nous est contée dans ce spin-off de la série ne parlera JAMAIS de la version bleue, si chère à mon coeur.

Pokémon The Origin est composé de 4 épisodes seulement, soit un total de 80 minutes environ, ce qui est donc moins pénible que de se taper Le Seigneur des Anneaux… mais passons…

Pour l’heure seuls 2 épisodes sont disponibles selon mes sources, mais j’attends la suite avec impatience. (Les 4 épisodes ont étés diffusés le 2 octobre au pays du soleil levant)

Mais de quoi que ça cause ?

Vous avez joué à Pokémon Rouge / Bleu / Jaune ? C’est la même trame !

L’origine de Pokémon comme son nom l’indique est le jeu vidéo… il est donc normal que ce spin off reprenne la trame du jeu.

Dans cette aventure, Red et Green (oui oui, comme dans le jeu…) vont se faire remettre un Pokémon à chacun et partir à l’aventure pour compléter leurs pokédex respectifs… (comme dans le jeu, je l’ai déjà dis çà ?)

Red et Green ne sont pas des rivaux comme vous avez pu le connaitre avec Sasha et Régis, ils sont rivaux mais se filent un petit coup de main de temps à autre… Red sera le personnage principal, Green prendra la Charadesign de Régis (Rival)

Pour être un peu plus sérieux, l’aventure n’est pas linéaire comme le RPG de Game Freaks avait tendance à être, cet animé est dynamique et profite des progrès technologiques en matière d’animation.

On peut profiter de 20 minutes sans temps morts et le format 4 épisodes promet de ne pas se perdre dans des aventures « Hors série », là on devra aller droit au but pour atteindre la Ligue Pokémon.

Mais 80 minutes pour 8 badges et une ligue ? Ça fait pas un peu court ?

Non parce que les épisodes sont entrecoupés de Fast Forward, on ne suit donc pas l’aventure complète mais seulement des morceaux choisis.

Pour l’aspect technique, les oreilles les plus affutées auront reconnu Takeuchi Junko, la seiyu de Naruto, Gon (Hunter x Hunter) ou encore Mamoru Endou (Inazuma Eleven) qui incarte Red, le personnage principal.

La bande son est très largement inspirée du jeu original, un vrai plaisir de rétrogamer !

Je vous laisse avec la bande annonce originale !

Attrapez-les tous !

Poster un commentaire

Post Navigation