Je pars au Japon certes, mais pas sans saucisson !

Ça fait des jours et des jours que je me répète que j’aimerais faire un article sur mon départ au Japon, vous donner une impression différente de celle de Misaki et de Nathan qui sont presque en territoire conquis quand ils posent les pieds à l’aéroport de Narita. J’aimerais vous dire que je sais exactement comment ça va se passer, ce que j’en attends et ce que je compte y faire, vous parlez des milliers de questions qui me passent par la tête.

En vrai c’est complètement différent, je réalise à peine aujourd’hui, alors que je sais que je vais partir depuis un bon moment maintenant, que je vais partir pour ce pays qui me fait rêver depuis des années. La faute à cette compagne un peu trop imposante à mon goût qu’est l’Epita, j’ai appris que je partais en pleine période de rush et j’ai à peine eu le temps de remercier ma mère qui m’a fait ce magnifique cadeau qu’il fallait déjà que je me plonge entièrement dans le travail sans pouvoir réellement accorder plus de réflexion que ça à ce que ça pouvait représenter pour moi. Bien entendu je suis heureux, très heureux, mais je n’ai pas réellement eu le temps de me pencher sur le voyage autant que je l’aurais fait en temps normal.

Pour vous donner un exemple je n’ai pas de circuit et de programme exact de ce que je vais faire, mais dans le fond j’en suis presque arrivé à me dire que ce n’était pas plus mal, je vais partir l’esprit vide et profiter de ces 10 jours autant que je le peux.

Bien évidement, je ne pars pas les mains vide, j’ai reçu moult conseils, que ça soit sur des comportements à adopter et des endroits à visiter, je ne suis pas fou au point d’y aller de la même manière que si je partais un week-end pour une random destination.

 

En tout cas, à moins de 48h du départ (au moment ou j’écris ces lignes) je pense encore être assez serein pour ne pas hurler « TOKYOOOOO FOOOOOOOOOOOOOOOOO » plus d’une dizaine de fois en arrivant la bas mardi soir, mais je ne pense pas me tromper en disant que l’avion va avoir un effet euphorisant des plus puissants, deux fois 7-8h d’avion avec 3h d’escale à Dubaï (A MOI LE DOUBLE WHOOPER BITCHESSS).

 

Allez, je laisse la France à vos bons soins, tachez de pas trop foutre le bordel pendant ces 10 jours, je vous tiendrais au courant avec un article une fois par jours ou tous les deux jours sur ce que j’ai pu voir et découvrir, et vous aurez évidement plein de photos avec leur quota de trucs stupides !

 

Have Fun, je m’en vais leur montrer qui c’est le patron !

 

PS : Bientôt 1000 fans, si on les passe pendant que je suis au Japon, je vais être obligé de vous préparer un truc de la bas, CE SERAIT DOMMAGE DE DEVOIR FAIRE UN TRUC TRÈS TRÈS CON LA BAS N’EST-CE PAS?!

About Allpo

"Le gras, c'est la vie"

Un commentaire

  1. Piouf on 10 août 2013 at 18 h 56 min said:

    Content pour toi Tu vas voir tu vas kiffer !

Poster un commentaire

Post Navigation