Les tribulations d’un otaku en convention : Dimanche à Japan Expo 2013

TOKYOOOOO FOOOOOOOOOOOOOOOOOO !

yatta_ban_hs-JE2013

En route pour ce quatrième et dernier jour de Japan Expo en ma compagnie, j’ai ronflé comme un gros cochon cette nuit du coup je suis chaud comme une baraque à fritte pour fêter comme il se doit ce dernier jour de la convention que l’on attend impatiemment chaque année !

 

Le programme est chargé et commence avec l’enregistrement des glandus de Podcast 48, alors quand il s’agit de parler d’idols, de nichons et ou de playback y’a du monde, par contre pour installer le matériel d’enregistrement y’a plus personne hein ! Melody, Misaki et Shin Baka ont enregistré leur épisode sur le stand MO5 à 11h.

Je vous rassure tout de suite, une fois les branchements effectués j’ai pris la poudre d’escampette, faut pas déconner !

Ensuite je suis retourné sur le stand d’Izneo afin de faire une petite interview de Cyril, l’un des créateurs, il a accepté de répondre à quelques questions au sujet du manga numérique et de la manière dont ça se passe pour faire venir les séries sur nos tablettes.

J’attends avec impatience un passage au forfait, car sincèrement même pour 20 ou 30€ par mois, ça resterait rentable pour moi.

Cliquez pour écouter l’inverview

 

J’ai ensuite pu retrouver Guillaume-Axel et Benjamin, deux amis que vous avez sûrement déjà entendu si vous avez écouté le deuxième numéro de RadiOmake. Et que vous avez entendu dimanche soir car ils étaient une nouvelle fois présents ainsi que Sephyross pour un numéro spécial Japan Expo/Roupillage pour ceux qui n’auront plus la force de tenir un micro. Je fais une aparté très courte mais … C’est le pire podcast que j’ai enregistré jusqu’ici, fallait que je le dise.

 

Le premier gros évènement de la journée c’est le showcase d’angela dont nous avons fait l’interview vendredi et qui sera disponible dès qu’on récupère les rushs. Pour des raisons qui resteront obscure, le staff japonais a demandé à ce que les presses soient refoulés et ne puissent pas accéder à la salle, après un tour de passe-passe magnifiquement exécuté, mon badge presse a disparu et me voilà simple visiteur.

Je vous l’avais déjà dit pour Kylee, durant un showcase on ne sait jamais si la voix de la chanteuse va bien passer, si on ne va pas être un peu déçu. ET BIEN NON rien de tout cela pour angela, on a pu apprécier la voix d’Atsuko pendant ces 45 minutes. Ajoutez à ça, sa présence sur scène, je suis tombé sous le charme, elle occupe l’espace avec Katsu sans aucun souci, on sentait qu’ils s’éclataient et leur expérience de la scène a rendu le showcase réellement magique.

 

A un moment elle sort une serviette (Une towel comme ils appellent ça) et qui est utilisé au Japon dans les concerts, un peu comme les glowstick/lightpens, pour accompagner les artistes sur scène. Elle nous demande si on en a, deux personnes répondent que oui et elle enchaine par “Ou alors prenez un chapeau ou un T-Shirt !” DONC OUI ANGELA NOUS A DEMANDE DE NOUS DESAHABILLER TOUT A FAIT !

Je ne citerais pas un certains Monsieur Grom qui a sorti son badge et qui l’a fait tourner au dessus de

 sa tête comme un gogole, j’ai bien cru que ce gland allait se faire griller et sortir par le staff !

Avant dernière musique du Showcase, en quelques notes seulement la foule hurle, c’est Zankoku Na Tenshi No These qui commence, Flow l’avait fait l’année passée, maintenant angela, j’attends de voir qui va le faire pour le 15eme anniversaire de la convention en 2014 !

 

C’est ensuite au tour du Showcase de May’n, on a pu remettre nos badges sans avoir peur de se manger un coup de pied aux fesses.

Je m’attendais sincèrement à ce que le Showcase de May’n me mette plus la patate que celui d’angela, ne serait-ce que par le genre musicale, angela c’est épique certes, mais j’avais du mal à me mettre dans l’idée qu’en concert ça rendrait super bien. Vous aurez compris avant le paragraphe précédent que c’était mon avis avant de mettre les pieds dans la convention ce matin-là.

Et au final j’en suis arrivé à me dire que même si j’adore le style musicale de May’n, l’expérience et la présence d’angela ont rendu ce second showcase pas très folichon à côté. Comprenez-moi bien je n’ai pas été déçu loin de la, j’ai pris un pied de fou au moment ou Lion a commencé et j’ai eu des frissons pendant Diamond Crevasse, mais ce n’était pas aussi intense. Le fait que les showcases se soient suivis a très certainement un rôle à jouer le dedans j’en suis convaincu.

Cela dit c’est et ça restera un très bon moment.

 

Retour vers la scène principale au pas de course pour aller voir les qualifications française de l’ECG pour 2014, ce coup-ci pas de placement avantageux ou quoi que ce soit vu qu’on était tous au concert de May’n juste avant, on a eu de la chance car il y avait encore pas mal de place au fond de la salle.

D’habitude je mets un point d’honneur à arriver tôt (Même sans badge presse, le Cosplay reste l’event majeur de la convention pour moi) pour éviter d’être mal placé et de profiter pleinnement de l’évènement, et même si nous n’étions pas assis, j’ai quand même vraiment apprécié le show, les deux bémols sont que le cadreur devait lui aussi être crevé après 4 jours de convention car c’était plus vraiment ça au niveau de l’image sur le grand écran par moment et j’ai dû partir plus tôt pour aller à l’interview de May’n.

Même chez les cosplayers il y a des utilisateurs de la force !

Pour ce qui est de l’interview de May’n je suis assez partagé, d’un côté le fan qui est en moi a envie de dire qu’il était très content de la voir et de pouvoir lui poser des questions, mais de l’autre mon cerveau me dit et me répète que ses réponses étaient formatées au possible et que j’aurais pu écrire la moitié des réponses sans même assister à l’interview. Là encore je doute réellement que ça soit de sa faute mais plus celle de son management qui avait l’air assez strict. Quoi qu’il en soit ce qui ressort de l’interview c’est que la musique d’anime ça la botte et qu’a la moindre occasion elle reviendra en France car elle a adoré ses expériences passées.

Nathan est en train de faire la transcription de l’interview, elle arrivera sur le site sous peu ne vous en faites pas.

 

Une scène coupée de Skyrim, car oui les Khajiit aussi font caca. Ce qui lui a valu la seconde place aux qualifs !

On arrivait vers la fin de la journée, tout le monde était fatigué et mon corps me hurlait d’aller dormir mais il me restait une dernière chose à voir et non pas des moindre, les résultats des selections de l’ECG qui avaient eu lieu plus tôt dans la journée. C’était aussi l’excuse parfaite pour aller rejoindre plein de personnes que je n’avais pas pu croiser durant ces 4 jours.

Je vous annonce tout net que les représentants français vont furieusement dépoter l’année prochaine, la gagnante solo, une Sylvanas Windrunner (Claire, désolé pas moyen de mettre la main sur sa page Cosplay :/) plus stylée que la classe elle-même et Gilgrom a levé son bureau sans les mains en apprenant les gagnants groupe (Lyel, Ludo, LucioleS) avec du FFVI des familles. Si je vous la fait courte ça donne “ZOMG DU LOURD DLSHFSDHFLJF” à deux trois détails près évidement.

 

Je vous parlais dans l’article de samedi des gagnantes du WCS, et bien, avant qu’elles aillent prendre un repos bien mérité, je les ai kidnappé quelques minutes pour qu’elle me parlent de leur futur voyage au Japon.

DerpLy & DerpShan

Cliquez pour écouter l’inverview

 

ça y est, ces lignes marquent la fin de Japan Expo, cette année a filé encore plus vite avec tout ce que j’avais malheureusement à faire à côté mais c’était encore 4 jours (Bon 3 et demi) de folie à faire des rencontres, à courir après les évènements et à faire semblant de savoir de quoi on parlait pendant une interview. D’ailleurs pour ça je remercie Nathan sans qui j’aurais peut-être pas eu la possibilité ni la volonté de faire les interviews de May’n et d’Angela, je soupçonne que c’est pour se venger qu’il a perdu mon trépied d’appareil photo !

Melody la future #Idol made in PDC48 #Dead #ZOMG

Viens la grande ronde des remerciements auxquels vous n’échapperez pas évidement.

Tout d’abord merci à Matthieu, Tony, Alexis et Caroline sans qui je ne serais pas en train d’écrire ces lignes et qui me permettent chaque fois d’aller à plus d’évènement et de faire de nouvelles choses.

 

Un gros merci et de grosses bise au staff de Japan Expo et plus particulièrement à tout le service presse que j’ai vu souffrir pendant 4 jours à répondre aux 4 volontés des différents managements/artistes qui ont défilés et qui ont vraiment assuré pendant tout l’event.

Un gros merci à Guillaume, l’AP de chez Ototo que vous commencez à connaître et avec qui on a beaucoup rigolé, c’est pas impossible qu’il nous rende visite un de ces quatre.

Merci bien évidement à vous qui lisez ces lignes en espérant qu’elles aient pu vous faire partager un peu de ce que j’ai vécu et qu’elles vous aient arrachés quelques sourires.

Un gros GG au staff d’Epic qui a assuré as usual pour tous les events cosplay du salon.

 

Sur ce, portez-vous bien et à très bientôt pour la publication des différentes interviews !

 

About Allpo

"Le gras, c'est la vie"

Poster un commentaire

Post Navigation

Previous Post