Les Teen Top en France, le compte rendu !

Hey les amis ! Aujourd’hui nous publions donc le compte rendu de la venue du groupe de Kpop « Teen Top » en France par notre amie Pichu qui était présente à la conférence et au concert !

C’est avec beaucoup de retard que je vais vous raconter le concert auquel j’ai assisté le 9 Février à Paris. Concert de quoi me direz vous ? Hé bien, de Kpop, et plus particulièrement du groupe Teen Top, et pour faire court, la Kpop correspond à la pop coréenne (K pour Korean) mettant en scène des groupes d’idols masculins ou féminins. Ici en l’occurrence, nous avons eu le droit à 6 beaux jeunes hommes nommés C.A.P leader et rappeur principal, L.Joe chanteur et rappeur secondaire, Cheon Ji chanteur principal, Ricky chanteur et aegyoboy du groupe, Niel chanteur principal et Chang Jo chanteur, rappeur et plus jeune de la troupe. Personnellement, j’ai eu un petit faible pour trois des membres de ce groupe : L.Joe, très charismatique, bon chanteur et rappeur, assez complet, Niel, superbe voix, celui qu’on a entendu le plus, et le leader C.A.P, rappeur plutôt doué ! Mais passons au vif du sujet.

Les Teen Top, jeune groupe de musique pop coréenne, ont pu répondre à quelques questions lors de leur passage à Paris. C’est donc avec chance que nous avons pu les rencontrer quelques jours avant leur concert. Premièrement, comme tous les groupes de Kpop, les Teen Top commencent par se présenter avec leur slogan tous en cœur, et ensuite chaque membre s’est présenté avec, s’il vous plait, un magnifique effort pour leur présentation qu’ils ont fait en français : « Bonsoir, je suis – C.AP, L.Joe, Cheon Ji, Ricky, Niel, Chang Jo- ». Le groupe semblait très enthousiaste sur cette tournée, et il y a de quoi, ils sont le premier groupe de Kpop à faire une tournée sur le continent européen ! Leur visite à Paris n’est donc pas anodine, malgré leur emploi du temps chargé, ils nous ont confié avoir apprécié notre belle capitale : l’Arc de Triomphe, les Champs Elysées, la Seine, la mode et l’architecture sont ce qu’ils retiendront le plus de chez nous. Mais évidemment, on ne passera pas à côté de la gastronomie européenne, Ricky, le maknae (= plus jeune du groupe) a avoué son penchant pour les glaces et le chocolat en Europe, chocolat qui, d’après lui, était tellement sucré qu’il en a eu mal au ventre, mais ça ne l’a pas empêché d’en manger, au contraire ! Ces coréens alors, toujours les premiers en ce qui concerne la nourriture. D’ailleurs, ils nous ont également confié avoir apprécié les fast food ici, pizzas, hamburgers, pâtes… tout ce qui se fait de bon en terme de vraie nourriture bien-sûr !
Revenons au sujet principal, leur tournée européenne, ils ont effectuer plusieurs dates en Europe, 2 dates en Allemagne, puis Londres, Paris et ont terminé par Barcelone, et tout cela en « Tour Bus », chose qu’ils ont apprécié tout particulièrement car cela leur permettait d’être proche du staff et des équipes techniques. Dès leur tournée terminée, ils retourneront travailler sur un nouvel album, avec de nouveaux titres, qu’ils espèrent plairont aussi au public européen.
La barrière de la langue ? Cela ne semble pas leur faire peur du tout, car ils sont dotés du « bodylanguage » comme ils le disent, et c’est vrai que ça peut faire beaucoup, ils communiquent avec leur danse, et leur musique, cela leur suffit. J’ai beaucoup apprécié, lorsqu’ils nous ont avoué apprendre le français, pour les françaises, L.Joe nous a sorti un magnifique « Je t’aime » en français, en direction de la journaliste qui a posé la question sur ce sujet. C’est dans ces moments là que je me demande pourquoi je n’ai pas posé cette question en premier mais hum, je m’égare. On arrive déjà presque à la fin, pour cela ils nous confient que leur artiste international préféré n’est autre que Psy. Mais aussi, à la question « quelle différence y a-t-il entre vos fans coréennes et les fans européennes ? » Ils ont naturellement répondu « leurs cheveux ! » haha, c’est sûr, c’est surement tout ce qu’ils peuvent voir de leurs fans de là où ils sont. On a quand même eu le droit à quelques notes de Crazy chantées a capella par Niel seul, et deux trois « houhouhouuu » de la chanson To You, chantés par le groupe entier. Et ce sera surement la dernière fois que j’aurai entendu leur voix, oui, car maintenant on va passer au concert.

Enfin, j’exagère un peu, mais rien qu’en arrivant, j’ai été très surprise par la foule qui attendait de pouvoir rentrer. Les premières lignes n’arrêtaient déjà pas de se pousser, et de hurler à chaque fois qu’une caméra leur passait devant le nez. Bref, une fois bien installés dans les balcons, je vois une salle déjà pleine à craquer. Tout était plein et pris d’assauts, la fausse, les étages. Impressionnant ! A croire que les fans de Kpop ne ratent jamais un concert. Le Trianon peut contenir 1000 places, je crois que le compte y est tellement on était nombreux dans cette petite salle. Une fois bien installés, le show commence avec une chanson que j’apprécie beaucoup, et qui a le don de rester dans la tête « Supa Luv », les 6 jeunes chanteurs confirment bien ce qu’on en dit, leurs chorégraphies sont très biens réglées, mais parlons surtout des sujets qui fâchent, leur voix.. hum, j’hésite encore entre du playback, quelque chose d’inaudible, ou des micros qui lâchent, peut être un mélange des 3 qui sait ?  Non vraiment, sur toutes les chansons, tout ce qu’on entendait était des cris de fans hystériques qui ne s’arrêtaient jamais. Un manque de respect ? Un amour de fan incontrôlable ? Je n’en sais rien, mais ça m’a vraiment donné mal à la tête à la sorti du concert. Dommage, car je n’ai réussi qu’à entendre la voix puissante de Niel, et les autres beaucoup moins, ou seulement de temps en temps. C’était le gros bémol de la soirée, mais quel bémol quand même pour un concert, ne pas entendre les chanteurs, c’est un comble. Bref, passez cela, le spectacle en soi, était assez cadré, les danses sont bien réglées, très millimétrées, et ils sont agréables à regarder. Mais je n’ai pas été super captivée non plus, je dois admettre qu’au bout d’un moment, je me suis un peu ennuyée. J’aurai aimé un peu plus de folie ou de sourire, comme je les avais vus dans leur « dance practice » sur le net. La scène étant vraiment petite, peut être que ça les cloisonnait dans quelque chose d’assez strict, pas trop folies, encore un peu dommage. Cela dit, certaines interventions de leur part durant le concert était assez marrante. Ils ont essayé de nous enseigner des mots de coréens, on retiendra le « Je dis ‘O’ vous dites ‘-ppa’ » (pour Oppa = qui est un terme utilisé par les jeunes filles pour appeler leurs ainés masculins qu’elles affectionnent) ou le « C’est une expression qu’on utilise très souvent en coréen ‘daebak’, notre concert est comment ? » « DAEBAAAK » ou devrais-je écrire avec un accent français très… prononcé : « Déééébaaaaquee » comme l’on si bien crié la rangée de jeunes demoiselles derrière moi. (daebak = un terme pour dire que le concert était vraiment ’cool’, et qu’il a beaucoup plu).
Pour le public européen que nous étions, en plus de leurs nombreux titres, on a eu le droit à une reprise plutôt sympa de Good Time par Owl City et Carly Rae Jepsen, également un trio de danse avec Ricky, L.Joe et Chang Jo, un solo plutot rapide de Chunji, et pour terminer dans les extras, un duo de C.A.P et Niel.  Ricky qui s’est d’ailleurs pris un superbe coup de pied aux fesses par un de ses comparses à la suite de ses aegyo, héhé bien joué ! Les aegyo c’est dangereux pour la santé ! (aegyo = mimiques ou expressions qui permettent de charmer quelqu’un de façon ultra-over-cute)
Je vais donc terminer la dessus, ce concert aura donc fait du bruit tant par le fait qu’il s’agisse du premier groupe de Kpop a faire une tournée européenne, que par ses fans bruyantes qui auront battu des records de décibels. Contente quand même que le concert se termine, car ces fans auront presque réussi à me dégouter de ce groupe. Mais leurs musiques auront eu raison de moi, tout le week-end qui a suivi, elles me sont restées en tête, et à force de les entendre, je pense que j’apprécie ce groupe non seulement pour ses danses, mais aussi pour leurs chansons, quand on peut les entendre.

Leur nouvel album est déjà sorti avec les titres principaux : I wanna love qui reste bien dans leur style musical, mais surtout Miss Right qui est un titre que j’adore par dessus tout, première chanson de Teen Top que j’ai réussi à apprécier au premier coup, tant par sa musicalité, que par sa chorégraphie et par son clip très drôle ! Je le conseille vivement ! Allez Teen Top, Stop stop breaaaking my heaaart~ (et c’est reparti pour une semaine de Teen Top dans la tête)

Toute l’équipe de Yatta remercie donc Pichu (Sa page Facebook) qui nous a fait le plaisir de m’accompagner et de nous faire ce compte rendu ! Il est possible qu’elle participera à d’autres événements avec nous  !

Sur ce je vous dis à bientôt !

teen-top-2013-9

◄ Back
Picture 33 of 33

Un commentaire

  1. Je ne les connaissais pas. Ça attise ma curiosité =)
    Merci pour cet article !
    Shinbaka, tes photos sont vraiment sont superbes!

Poster un commentaire

Post Navigation