Yatta#48 Le Robot Panda qui crache du feu

Bonjour à tous, pour bien finir cette dure semaine de travail et entamer joyeusement le weekend, nous voici de retour dans un podcast où l’on parle un peu de tout.

Au programme de ce numéro, Caro essaie tant bien que mal de promotionner le projet Amilova, portail web de lecture manga/comics que vous pouvez découvrir juste ici ==> https://www.amilova.com/fr/


Ensuite, Caro enchaine pour vous rappeler que vous pouvez regarder des animes sans dépenser un sous (ou presque) et refait le tour des animes diffusés sur la chaine Dailymotion de Dybex. Dewey rebondit d’ailleurs sur un de ces coups de coeur diffusé sur la chaine.

https://www.dailymotion.com/playlist/x20zft_dybex_jormungand/1#video=xrmfxf

Et Misaki va vous parler de 3 carnets de voyages,

Le premier, c’est Itinéraires de voyageurs – Japon aux Editions Nomades

Pour ensuite chroniquer,

Petite Epopée nippone aux éditions Kana.

Et pour finir avec,

Voyage au Japon – Tome 1 chez CFSL

Alors les amis, ENJOY !!!

6 commentaires

  1. Sharkkun on 30 juin 2012 at 1 h 32 min said:

    Merci d’avoir pris la peine de répondre ^^

    Pour ce qui est du commentaire, j’aurai bien voulu le poster sur le numéro 1 ou2, mais le plus ancien qui apparait sur la page est le numéro 5. J’ai donc opter pour le dernier.

    Pour ce qui est de Dragon Ball, je suis tout à fait d’accord avec toi, je connais moi même des personnes qui n’aiment pas Dragon Ball (incroyable!?) mais le problème vient plutot du fait que Dewey (ou Cap Johnson je ne sais plus) se dit grand fan de Dragon Ball (en ajoutant même le « Z » sigh) et ne possède pas tout les volumes. C’est pour moi inconcevable.
    Pour moi un grand fan de quelque chose, se doit de posséder l’intégralité de ce quelque chose.

    Si ce n’est qu’il est plutôt orienté anim, dans ce cas je peux (un peu) comprendre.
    Ça doit être le cas au vu du « Z » et de son commentaire sur One Piece dans l’épisode 3 (j’ai cru m’évanouir de rage dans ma voiture en rentrant du boulot!).
    En effet je trouve personnellement que les anims (pour la plupart) lorsqu’il ne sont pas originaux (d’abord paru en papier donc) sont bien moins bon que l’original, dû aux lenteurs, aux combats à rallonge et autres fillers.
    Dans ce cas en effet certaines séries perdent un grand interêt, c’est le cas je trouve pour One Piece, ce qui peut « expliquer » ce non-amour de One Piece, mais si tu me lis Dewey, et si ce n’est pas fait depuis ces 2 ans, je te conseille vivement la version papier sur au moins 20 volumes.

    Pour ce qui est de la prononciation de Sasuke en « Sazouk » je ne parlait pas de l’un des podcasteur, mais d’une connaissance qui prononcait le nom ainsi. Petite incompréhension visiblement.

    Tout ça pour dire que, comme toi, j’aime quand tout reste original au niveau des noms (du balai Hercules, Petit Coeur et compagnie), je trouvais juste le débat un peu inutile, mais en effet l’éditeur n’à pas forcément fait preuve de logique.

    Et pour finir sur la période old school, je parlais plutot des dates de sorties japonaises, ce qui concorde grosso modo à ce qu’on à connu au Club Do.

    Tant pis pour le  » boire/manger/fumer/sortir dehors  » si vous ne vous mettez pas à crier d’une pièce à l’autre pour communiquer…

  2. Salut à toi Sharkkun,

    tout d’abord merci à toi d’avoir pris le temps d’écrire ce long retour, sache qu’aucun commentaire n’est inutile, même les plus critiques d’entre eux, à partir du moment où ce n’est pas du troll gratuit
    Simple petite remarque j’aurais plus vu ce commentaire dans l’article du yatta #2 plutôt que sur celui du #48 puisque c’est principalement sur celui là que tu fais des retours.

    premier point, je ne comprends pas le rapport obligatoire entre être fan de mangas = forcément avoir sa collection complète de Dragon Ball. Je ne parle pas de mon cas puisque c’est une de mes premières séries mais plus de manière générale. Je connais pleins de « fans de mangas » qui n’aiment pas DB, ou encore des fans de DB qui n’avaient pas forcément l’argent il y a 10 ans (étudiant, pauvre, tout ça…) pour entreprendre la collection complète des volumes reliés.

    Pour la pronociation de Sasuke en « Sazouk », ça m’étonne vraiment mais je te fais confiance là dessus car je n’ai plus la mémoire exacte des épisodes d’il y a 2 ans. Et encore une fois je connais énormément de passionés de mangas qui n’ont aucune notion de japonais (et donc de prononciation jap). Forcément les amateurs d’anime sont avantagés là dessus puisqu’ils sont habitués à entendre la prononciation correcte.

    Pour tout ce qui tourne autours de Captain Tsubasa je peux te répondre cette fois-ci en mon nom puisque c’est principalement moi qui ai porté ces multiples coup de gueules sur l’adaptation de Glénat. Et je te le dis tout de suite je serai difficilement objectif losqu’il s’agit de cette série car j’ai énormement été impliqué dans la communauté fr (notamment via mon site field-no-artist.com) lorsque CT était à son appogé il y a 5-10 ans.
    - En ce qui concerne le « é » d’Urabé je te concède le fait que c’est assez « mineur » et que ça ne choquera nullement la grande majorité des lecteurs. Pour autant ce choix manque de cohérence globale avec les autres noms de perso. Si on part du principe qu’il faut mettre un « é » à Urabé pour que le jeune français prononce bien le nom alors il faut appliquer cette règle (stupide) à l’ENSEMBLE de la série. Et dans ce cas Tsubasa -> Tsoubassa, Misaki -> Missaki, etc… Combien de fois j’ai repris les gens qui m’appellent « Mizzzaki » ? Est-ce que Kana a eu besoin de mettre un « é » sur Sasuke ? Il ne me semble pas (mais je ne suis pas allé vérifier). Bref ce n’est pas GRAVE, c’est juste stupide.

    - pour la resortie de CT par Glénat depuis le début je suis d’accord avec toi, c’est sans doute bien pour celui qui avait loupé l’époque de la sortie chez J’ai Lu mais là je parlais en tant que fan de la série. Et en tant que fan cette sortie est juste inutile puisqu’il faudra patienter des années et des années avant d’espérer voir arriver des tomes inédits en France (heureusement que l’import existe ^^). Le « pompon » serait qu’ils resortent les 37+18 tomes déjà sortis par J’ai Lu et qu’ils annoncent qu’ils ne sortiront pas la suite…

    En ce qui concerne la période « old school » je ne me souviens plus du contexte exact mais toutes les séries dont tu parles (Dragon Ball, YuYu, City Hunter, Ken, St Seiya etc etc) sont bien sorties dans les années 90 en France

    Voilà prends ton temps pour parcourir les épisodes suivants mais ça va surement te décevoir car on est toujours en train de boire/manger/fumer/sortir dehors pendant les épisodes

    Mata ne

    Misaki

  3. Sharkkun on 28 juin 2012 at 19 h 01 min said:

    Salut à tous.

    Mon commentaire n’auras peut être aucun intérêt mais je me lance quand même.

    Aucun intérêt car en effet je viens tout juste de découvrir ce podcast et je n’ai écouté que 3 épisodes, mais comme vous dites vouloir des retours, je vais donc exprimer mon ressenti sur le peu que j’ai écouté (même si ces épisodes date de deux ans ).

    Tout d’abord je trouve les animateurs très sympathiques, néanmoins je viens ici surtout pour critiquer (ben oui j’suis français)

    Ce qui m’a tout d’abord gêné (j’imagine que ça s’arrange dans les épisodes suivants mais bon) c’est votre « manque de respect » de l’auditeur, en effet vous dites que « vous ne vous arrêtez pas de vivre » mais pour quelqu’un qui écoute, entendre un mec qui parle la bouche pleine de bouffe et de déspé, bof bof quoi, de même celui qui se barre à l’autre bout de la pièce fumer sa clope, mais qui continu à dialoguer avec l’autre podcasteur fait que la conversation est super désagréable…

    Deuxième point le coté très « amateur » qui m’a frappé, ok vous n’êtes pas des professionnels, mais certaines choses sont quand même bizarre. Par exemple le fait de se dire fan de manga, et ne pas avoir sa collection complète de Dragon Ball, quand même incroyable si on est de la période Club Do, et fan de cette série comme vous semblez l’être, ça me paraît incroyable; bref c’est un détail mais bon.

    Le débat sur les noms avec accent (Urabé dans Captain Tsubasa) me semble bien inutile, car vous estimez que tout le monde connait la prononciation des noms japonais, alors que, comble, vous faites vous même des erreur de prononciation (Sasuke prononcer à la française) et vous vous insurgez pour un accent.
    Or je peux vous dire que j’ai connu des personnes prononcer bien bizarrement des noms japonais comme Gon (avec « on » comme dans « pont » au lieu de « Gone »), Sasuke (normalement Saské en jap, prononcé Sazuk O_o ) Orihim au lieu de Orihimé, et j’en passe.
    Sans oublier les traducteurs eux-même qui font parfois des erreurs (Thibaud Desbief sur HxH est mon héros à ce sujet, avec lui les personnages sont rebaptisés à chaque nouveau tome, sympa!)

    Bref les accents ne sont qu’une aide de lecture, il y’à même à l’inverse de mauvaises adpations, j’ai en mémoire Uvoguine d’Hunter X Hunter, que l’on pourrait penser se prononcer Uvoguiné, alors qu’en japonais il s’écrit Uvogin, donc sans « e » à la fin.

    En restant sur Captain Tsubasa, le « coup de gueule » sur la sortie de la série grâce ou à cause de la coupe du monde, me parait inapproprié, en effet l’édition « J’ai Lu » était il faut le dire, extrêmement mauvaise, et personnellement je n’avais pas acheté cette édition, j’ai été bien content que Glénat fasse quelque chose de mieux, même si le délai sera long pour terminer la série, tant pis, sortir des tomes trop rapidement est un bon moyen de tuer une série, le portefeuille ne pouvant pas toujours suivre.

    D’autant que Glénat à annoncé que sa politique dorénavant était de ne plus stopper de série en cours comme ce fut le cas par le passé.

    Vous auriez souhaité la suite, ok, mais on peut dire la même chose de Dragon Quest (Fly) il existe d’innombrable série de Dragon Quest existante au japon, pourtant elle n’existe pas en France, et on réédite celle déjà sortie. Mais on le fait mieux, donc c’est quand même sympa.

    Enfin, dernière chose, vous parlez des années 90-2000 comme la période « old school » mouais, niveau manga la période dite à l’ancienne c’est quand même plutôt les années 80 avant l’âge d’or du Jump (Dragon Ball, YuYu, City Hunter, Ken, St Seiya etc etc)

    Enfin voila, tout ça bien sûr n’est que mon ressenti après 3 épisodes, et l’arrivé de Misaki qui m’à l’air plus pro, est de bonne augure.

    Je vais évidemment écouter la suite et reviendrai peut être formuler d’autre critique ou au contraire revenir sur mes appréciations actuelles.

    Merci de m’avoir lu.

  4. Le captain johnson m’a bien donné envi de retenter Jormungand

    Sinon, juste un petit truc comme ça ( i lied ! ), quand on est français et qu’on essaye de devenir auteur de manga c’est pour faire du manga et non pour être classé dans un sous genre ( un peu poubelle il faut bien le dire ) manfra ou franga.
    A la limite Global manga peut désigner toute les productions qui respecte les codes du manga mais qui ne viennent pas du japon.
    Pour Amilova ce serait plus une bédé d’inspiration manga vu que pas mal de codes ne sont pas respectés ( numérique, couleurs )
    Ce serait bien de réserver l’appellation Global Manga au titres respectant les codes pour, peut être, redorer petit a petit l’image du manga non japonais. ( i have a dream )

  5. Concernant l’anniversaire de Nolife, c’est le 1er juin et non le 19 mai dernier (qui était la date où était tourné la soirée anniversaire pour les 5 ans)

  6. kira13 on 24 juin 2012 at 23 h 52 min said:

    Le « ManFra » Amilova qui est déssiné par Gogéta Jr et Scénarisé/Storyboardé par Salagir, les deux instigateurs de Dragon Ball Multiverse dont j’avais parlé en commentaire dans le double épisode sur One Piece.
    Sinon, en ce qui concerne le simulcast de Dybex, qu’en est-il de la qualité des sous-titres? Je veux dire: il n’y a pas de censure par rapport à la même série mais subbée par une team indépendante? J’ai regardé le premier épisode de FMA: Brotherhood sur leur chaîne et j’ai adoré…, mais tout en me demandant durant le visionnage si les sous-titres correspondaient bien à ce que le p’tit blond germanico-japonnais disait dans la langue de Miyamoto.

Laisser un commentaire

Post Navigation