Lucky Seven [Drama]

Après ma note fille, je vais vous parler d’un drama qui peut plaire à tous.
Il s’agit de Lucky Seven, diffusé en janvier au Japon. Il comprend 10 épisodes. Voici le synopsis :
« Lucky Seven » raconte l’histoire de 7 détectives, quatre hommes et trois femmes, qui travaillent ensemble dans un cabinet de détectives privés situé à Kitashinagawa, Tokyo. Ils ne s’entendent pas et se disputent fréquemment, mais ils font un effort quand c’est le moment de résoudre une affaire.

Le casting comporte plusieurs stars, dans le rôle de la chef nous avons Matsushima Nanako, dans le rôle du jeune qui apprend le métier : Matsumoto Jun, dans le détective qui lui sert de « modèle » Eita ! les autres acteurs sont remarquables également.
Ce drama policier a été diffusé le lundi soir sur Fuji Tv et a remporté de très très bonnes audiences ! (15,6% en moyenne)
Ce drama bien que policier est très positif, nous suivons l’évolution de Shuntaro (joué par Matsu Jun), le côté positif de la vie est toujours mis en avant, on ne tombe pas dans le larmoyant. L’humour est également présent avec le personnage d’Oizumi Yo qui a du mal avec ses histoires d’amour et a un look très spécial ! Tous les personnages apportent quelque chose à notre nouveau détective.

Il y a un fil rouge tout au long de la série, on découvrira au fur et à mesure la raison d’enquêter de Toko. Cela va intriguer chaque membre de son équipe et va les rapprocher. Ils formeront une vraie équipe grâce à cette image de mère pour tous.

Ce que j’ai aimé :

- Le jeu d’acteur, il n’y en a aucun qui sur-joue (et on sait que dans les drama cela arrive fréquemment !). En ce qui concerne les scènes de combat, autant pour Eita cela semble naturel autant pour Matsu Jun, on se rend compte qu’il a dû faire plusieurs prises.

- Le fait que l’histoire soit crédible, les affaires ne sont pas complètement ahurissantes.

- Matsumoto Jun et Eita : de très bons acteurs, plutôt agréables à regarder (ce n’est pas négligeable :p)

Petite anecdote : la couverture du single d’Arashi reprend les éléments de décor du dernier épisode du drama

Ce que je n’ai pas aimé :

- La « disparition » d’Eita pendant quelques épisodes. Lorsqu’il revient on ne comprend pas forcément pourquoi il a dû partir. Il revient comme si de rien n’était, bref un ptit côté brouillon qui me gêne.

- La durée : c’est vrai 10 épisodes c’est trop court :p

Petit Bonus, le clip de la musique qui set d’ending (Arashi – Wild at Heart) : elle bouge bien, j’espère que vous l’aimerez autant que moi

 

@LaVoixMystere

Tags: , , eita, lucky seven, matsumoto jun, matsushima nanako, oizumi yo, wild at heart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Podcast à portée d'oreille !!!