Quand les animes nous font verser des larmes.

Salut les Otakus !

 

Je pique la section de notre chère Akabarasan ce coup-ci, mais ne vous en faites pas, je n’y ajouterais pas de la testostérone, du saucisson ou des posters de Lelouch partout, non non pour ce numéro je reste dans le thème du Jeudi Confession et je vais vous confier quelque chose,

ça m’arrive souvent de pleurer devant des passages tristes dans les animes.

Je ne dois pas être le seul dans ce cas, et que c’est quelque chose de plutôt normal quand on y regarde de plus près, car quand on s’attache énormément à des personnages ça nous fait un petit quelque chose de les voir partir, et pour moi ça fait partie de la magie des animés. Du coup je vais partager un peu de ces moments tristes qui m’ont arraché parfois plus qu’une larme.

 

Ca nous est tous arrivé d’être réellement triste à cause d’un passage dans un animé, que ça soit la mort d’un personnage, le départ d’un autre ou ne serait-ce qu’une révélation un peu difficile à encaisser. Mais certains animes vont au delà de ça et arrivent même à nous faire verser une larme, et je trouve ça vraiment beau qu’une oeuvre de fiction parfois même très courte arrive à tellement bien nous projeter dans les évènements en cours qui se déroulent qu’on en est presque plus affecté que les personnages à qui ça arrive. Pour ne prendre que l’exemple d’Angel Beats! Cet anime est un vrai ascenceur émotionnel et on passe du rire aux pleures en moins d’une minute, mais c’est tellement bien fait qu’on ne peut pas s’empécher de rire quand un moment comique arrive et de s’effondrer la minute d’après

Pour préparer cet article je me suis remit quelques épisodes d’une selection d’anime pour me mettre en condition, et cette fois encore ça n’a pas loupé, j’ai passé les premières secondes plutôt bien, et j’ai fini de regarder ces passages avec les yeux embués de larmes. Je les ai vu tous au moins dix fois ces passages mais après quelques secondes vous pouvez être certains que toute l’émotion contenue dans l’anim vous revient en pleine figure et on a du mal à se retenir.

Sans même verser de larmes, je ne compte plus le nombre de fois ou j’ai appelé Romain (Ouai vous savez l’autre gland qui s’est incrusté pendant le cycle Corée) à une heure complètement improbable de la nuit pour lui parler d’un anime que j’avais vu ou d’un chapitre qui venait de sortir, et inversement bien évidement. De toute façon il ne se passe pas quelques jours sans que l’on parle des dernières sorties. Et je ne pense pas que nous soyons des cas isolés.

 

Pour moi c’est la puissance que peut avoir le manga/anime sur n’importe quelle série TV, c’est cette immersion totale qui nous scotch du début à la fin et qui nous donne l’impression d’être aussi proche des personnages.

 

Je ne vais pas vraiment plus m’attardé sur cet article car je pense que le principale à été dit, mais j’aimerais avoir vos réaction concernant ce phénomène? Est-ce que je suis définitivement le seul à me mettre à pleurer spontanément car un de mes personnages favoris est mort ou est-ce qu’il y a encore de l’espoir et que nous sommes plusieurs dans ce cas la?

 

Les animes qui m’ont fait le plus d’effet à ce jour, je dirais Code Geass bien évidement je ne l’ai pas du tout venu venir. Angel Beats! car pour moi c’est un tour de force de créer des personnages aussi attachant en si peu de temps, et ça doit aussi être celui qui m’a fait le plus pleuré. On peut facilement ajouter Gurren Lagann à la liste avec 2 des évènements les plus marquants mais en même temps les plus classes que j’ai pu voir. Et je finirais avec FMA car bien qu’il n’y ai qu’un seul passage qui m’ai réellement fait monter les larmes aux yeux, c’était un de mes premiers animes et ça m’a marqué, plus que je n’aurais pu le penser.

 

J’aimerais savoir ce qui vous a marqué, quel anime? Quel manga? Pour quelles raisons ? Faites nous partager un peu de ces moments d’intimité que vous avez eu devant ces oeuvres qui nous ont touché au point de nous faire verser quelques larmes.

 

J’espère que ce Jeudi Confession ne fera pas honte aux précédents et que j’aurais réussi à vous faire passer, à travers ces quelques lignes, ce sentiment qui m’abrite parfois pendant des heures après des passages marquants.

 

PS : Je sais que l’image de présentation n’est pas la bonne mais je ne suis pas chez moi et je ne peux donc pas faire de petit montage, veuillez m’en excuser.

 

Allpo

Tags: , , Larmes, , Tristesse

6 Comments to "Quand les animes nous font verser des larmes."

  1. Maha dit :

    Je suis fan de shojo, donc les larmes ça me connait ^^
    Je trouve ça trop mignon des hommes qui pleurent devant un animé ou un manga, même si j’ai du mal à vous imaginer o_O

  2. Soma dit :

    Pas trop lâché de larme sur les mangas ou animes en fait. Même si je me souviens bien de ce passage à la fin de Full Metal Alchemist où Hohenheim se trouve devant la tombe de Trisha où c’était assez difficile de se contenir en effet.

  3. Mel0k dit :

    @Gilgrom

    Ah bien vu, nous faire pleurer avec un bateau quand même… quel talent.

  4. Caroline dit :

    Eh bien c’est le monde à l’envers, ce sont les hommes qui pleurent devant les animes ?
    Rassurez vous, mon coeur de princesse Kleenex est très sensible et je partage tout à fait l’avis de mon bodyguard Allpo.
    J’ai pleuré devant bon nombre d’animes, en tournant les pages de beaucoup de manga, et également manette à la main, notamment pour Heavy Rain où l’immersion est totale, mais aussi devant des jeux comme MGS4… oui je sais, ça craint de pleurer devant Snake mais bon… je suis faible.

    Bref, très bon billet qui rappelle que le manga/anime est un domaine culturel très riche qui joue avec notre corde sensible, à condition d’être un tantinet sensible

    Allpo, je suis très contente que tu aies repris momentanément cet espace où j’aime tant écrire. Je reviens très bientot alimenter la section Jeudi Confession !!!!

  5. Gilgrom dit :

    Pleurer devans un anime pfeu tapette….

    Mouais, c’est ce que j’aimerais dire mais bon. Bref que de bon exemple cités deja meme si je n’ai jamais fini les pokemon (OMG), Mais je voudrais en ajouter un un peu spécial:
    One Piece -> Merry-go
    Parce que lorsque un manga vous fait chialler comme une madeleine lorsque un bateau brule, c’est la fin.

    PS: mon petit jeudi confession a moi aussi: j’ai pleurer devans un jeux video : AERITH NOOOOOONNN !!!!

  6. Mel0k dit :

    « PS : Je sais que l’image de présentation n’est pas la bonne mais je ne suis pas chez moi et je ne peux donc pas faire de petit montage, veuillez m’en excuser. »

    yen a pas : D

    La dernière fois que l’annoying ninja a coupé des oignons dans mon dos c’était en relisant Ken le survivant très récemment ( Spoil: la mort de Rei )

    Mais j’avoue avoir la larme plus facile pour les moments d’héroïsme, One Piece est le meilleurs exemple pour ça. ça arrive a Oda de nous faire pleuré avec la mort mais c’est toujours justifié et rare ce qui ne l’empêche pas de nous chambouler complètement avec des retours de persos incroyables ou des passages absolument épique ( pipo quoi, m’a fais chialer )

    Dans pokémon, Sacha finit par se séparer de beaucoup de ses pokémons, notamment dracofeux

    En y repensant c’était quand même très facile de briser le coeur des millions de fan en faisant ça et au final je leur en veut ( bande de salauds ) et ils ont recommencer avec pikachu… ( scénariste sans talent cherche moyen de crée de l’émotion > tue un personnage principal ou lui invente une maladie ou dans ce cas précis, le fait disparaître. )

    Tiens Allpo, prends ce kleenex et chialons ensembles… comme des hommes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Podcast à portée d'oreille !!!