Dream Team

Classé dans Manga 0 Commentaires
  

Titre original :
- Ahiru no Sora (あひるの空)

Auteur : HINATA Takeshi

Publication jap :
- Shonen Magazine (Kodansha)
- 32 volumes (En cours – depuis 2004)

Publication fr :
- Glénat
- 2 volumes (En cours – depuis 07/2011)

Prix : 6,90 €

Nos bleus n’ont pas remporté le championnat d’Europe de Basket 2011 mais ont tout de même fait un beau parcours ! C’est dans ce contexte que Glénat a lancé en juillet 2011 sa nouvelle série sur le Basket pour coller l’actualité comme ils l’avaient déjà fait l’année dernière en relançant Captain Tsubasa juste avant la Coupe du Monde de Football.

Déjà relativement populaire au Japon (32 tomes publiés) ce n’était pourtant pas gagné d’avance de passer après des oeuvres cultes comme Slam Dunk ou bien I’ll. Alors comment Dream team a su s’imposer et perdurer jusque là ?

Le shéma narratif n’est pas vraiment original et se rapproche très fortement de séries comme Rookies ou Angel Voice où le héros arrive dans un nouveau lycée où le club du sport de son coeur est squatté par une bande de racailles qui font tout sauf du sport. Le héros va alors devoir utiliser les armes habituelles de tout bon shônen : courage, persévérance, charisme, … pour remettre tout le monde dans le droit chemin.
Ici nous suivons donc les aventures de Sora Kurumatani qui est un Amoureux du basket (avec un grand A), seul problème… il mesure 1m49 ! Inutile donc de se demander pourquoi il fut raillé par tous ses camarades tout au long de sa scolarité et qu’au final il n’ait jamais pu participer à un vrai match de basket. Pour autant, , et on s’en aperçoit dès le volume 1, notre petit héros est particulièrement doué pour ce sport. Son arme secrète ? il possède des ailes… plutôt bien vu lorsqu’on s’appelle Sora (qui signifie ciel en japonais).
Forcement on s’en doute un peu mais le petit gang de racaille qui s’était approprié le club de basket va progressivement se prendre d’affection pour Sora et va se remettre au basket (oui parce que dans le tas il y a des anciens basketteurs, et des pas mauvais en plus ^^). Le rythme est assez soutenu car si le volume 1 se cantonne aux présentations des premiers personnages principaux, on a déjà dès le volume 2 un vrai match de basket, très sympa à suivre avec la découverte de futurs rivaux très intéressants.

les principales qualités de l’oeuvre :

  • Comme Angel Voice le cocktail équilibré Sport, Baston et Humour fonctionne à merveille. Ce dernier point est d’ailleurs distillé principalement par Sora et surtout par Chiaki Hanazono, le capitaine du club, qui fait beaucoup pensé tant au niveau du look que cette alliance puissance physique/humour à Hayato, héros du regretté Clover.
  • Les personnages ! Ils sont vraiment tous intéressants, et nous n’avons pas encore vu l’intégralité des futurs membres de l’équipe. Le héros en tête, a une personnalité intéressante : malgré sa taille il n’hésite pas à aller aux combats, même lorsqu’il est perdu d’avance (cf. la raclée qu’il se prend dans les premières pages après avoir provoqué 5 racailles ^^)
  • Le graphisme n’est pas extraordinaire mais colle bien à l’histoire, quant aux passages techniques propres au basket ils sont très bien mis en scènes !

Au final Dream Team (Ahiru no sora) est une vraie bonne surprise, pas originale mais intéressante à suivre !

Quelques petits points négatifs sur l’adaptation de Glénat :

  • Une nouvelle fois le système scolaire a été francisé à mon grand regret : au lieu des « 1ère année, 2ème année, 3ème année de lycée », nous avons droit aux « 2nde, 1ère, Terminale à la française »…
  • Le titre original Ahiru no sora est très beau, significatif et pas trop compliqué à prononcer pour un non-japonisant et non il a fallu que Mme Marketing passe par là et le renomme en un insipide « Dream Team« … beurk
  • Le must du must (ironie) c’est que les traducteurs de Glénat sont même allés jusqu’à mettre un « Plus belle la vie » dans un des gags du premier volume… oh mon dieu…
Posté par Misaki   @   4 octobre 2011 0 Commentaires
Tags : Ahiru no Sora , Basket , Dream Team , , HINATA Takeshi ,

0 Commentaires

No comments yet. Be the first to leave a comment !
Ecrire un Commentaire

Article précédant
«
Article suivant
»

Cloude designed by WebdesignIn conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.