Review : Reset et Manhole

Classé dans Manga 1 Commentaires

Allpo ayant lancé la machine en présentant Duds hunt (review que vous pouvez retrouver ici), je prend le wagon en route pour vous présenter à mon tour Reset et Manhole, deux autres oeuvres de Tetsuya Tsutsui. Le premier est un one shot et le deuxième est une série courte en 3 tomes.

Je vous invite également à regarder cette vidéo réalisée par le site Manga.tv, qui fait une rétrospective des oeuvres de Tetsuya Tsutsui, en présentant ses oeuvres. Pour regarder la vidéo, c’est juste ici ==> https://www.manga.tv/

Reset :

« Votre vie est un échec, appuyez sur reset ». La vie, ce n’est pas comme un jeu vidéo, mais lorsque l’on n’est plus capable de faire la différence entre la réalité et le monde virtuel, cela devient très dangereux.

Reset, c’est l’histoire d’un jeu vidéo, appelé Dystopia, qui n’est qu’un miroir de la vie réelle, une réalité alternative. En effet, lorsque l’on se crée son avatar dans le jeu, c’est tout simplement une projection de nous même. Le jeu semble vraiment réel, on s’y croirait, c’est comme si on était absorbé par l’écran dès que l’on se connecte. Ce jeu reste somme toute un peu particulier, car il n’est disponible que pour quelques immeubles d’un quartier. C’est un jeu LAN, seuls les habitants des immeubles environnant ce quartier peuvent y jouer. Mais attention, c’est un jeu dangereux, où vont mourir beaucoup de personnes. C’est au jeune Kitajima, ancien hacker condamné à travailler pour le gouvernement, d’enquêter, de mettre au fin au au jeu, et de démasquer son créateur qui s’amuse avec la vie des gens, sur fond de vengeance et de perversité.

Reset est un one shot de Tetsuya Tsutsui, qui reste dans le même esprit que Duds Hunt. L’auteur s’inspire du monde du jeu vidéo en se demandant quelle pourrait en être l’évolution dans les années à venir. Et il semble qu’il ait une très grande imagination.

J’adore ce thème, il imagine l’avenir des jeux vidéos et joue avec la frontière entre monde réel/virtuel. Il faut dire que c’est d’actualité, les jeux sont de plus en plus réalistes et cherchent à nous immerger le plus possible dans le jeu. Sa vision fait peur, mais semble cohérente. Avec l’arrivée de la 3D sans lunette, des jeux comme le fabuleux, le merveilleux, le meilleur jeu de tous les temps : Heavy Rain, des films comme le génialissime Inception, on est en droit de se demander où tout cela va s’arrêter.

Un jour, est ce que nous devrons aussi nous demander si on est dans un rêve/un jeu, ou bien le monde réel ? En attendant, suivez son conseil de Tetsuya Tsutsui, « Accrochez vous à la vie », j’aurai même rajouter, à la VRAIE vie.

Manhole :

Il s’agit d’une histoire courte, en 3 tomes, donc qui se lit assez vite. Cela raconte une histoire un peu gore malgré tout, mais pour ceux qui commencent à me connaitre, vous savez à quel point j’aime les histoires sombres et glauques ^^

Pour faire un résumé bref (en 3 tomes, je ne voudrais surtout pas spoiler), on découvre dans les rues d’un quartier japonais, un homme qui se balade nu, vraiment sale, qui saigne de partout, et qui a son oeil droit tout blanc… Mais qui est-il, qu’est ce que cela signifie ??? Tout tourne autour d’une menace bactériologique, qui n’est pas vraiment du terrorisme, mais plutôt une enième tentative d’assainir le monde, de rendre les criminels inoffensifs… Tout ça, sur fond de vengeance et de manipulation.

En quelques mots, c’est une histoire comme je les aime. Une fois de plus Tetsuya Tsutsui fait preuve d’un grand talent pour mener une histoire sombre, avec du suspens (malgré les 3 tomes) et des rebondissements. En lisant, au fur et à mesure tout devient clair, les choses s’enchainent dans un parfait timing. Que dire de plus à part : allez y les yeux fermés, vous ne serez pas déçu !

[Archives du blog akabarasan.fr]

Posté par Akabarasan   @   9 août 2011 1 Commentaires
Tags : Duds hunt , manhole , one shot , reset , Tetsuya Tsutsui

Related Posts

1 Commentaires

Commentaires
Trackbacks to this post.
Ecrire un Commentaire

Article précédant
«
Article suivant
»