Oh My God

Classé dans Manga 0 Commentaires

Oui, je sais, c’est ce qu’on me dit souvent. Mais vous pouvez m’appeler Dewey, ça suffira.

Hum… pardon. Bon, trêve de plaisanteries douteuses. Je suis là pour vous parler d’un manga que je connaissais sous la forme d’un animé : Kamisama Kazoku (神様家族)

A Japan Expo, j’ai eu la surprise de voir que Taifu avait sa version papier sous le nom « Oh My God ».

Je vais tenter de vous faire un petit pitch : Samatarô est le fils de Dieu (un genre de Jésus local si vous préférez), il est placé sous la protection de Tenko, un ange gardien qui doit veiller à son développement afin qu’il prenne, plus tard, la place de son père : Dieu.

Pas facile d’avoir une mère fachée avec la pudeur et un père qui cède a chaque demande (ou ce qu’il a interprété pour une demande)…

Le manga commence par une histoire de shorts féminins, récemment interdits dans le Lycée de Samatarô… Mais il n’a pas fallut attendre longtemps pour que son taré de père fasse faire n’importe quoi à un de ces professeur afin de ré-autoriser cet objet, adoré des pervers japonais.

Oh My God : © 2006 Tapari / Yoshikazu Kuwashima

Pas de prise de tête, c’est le moins que l’on puisse dire. Si vous cherchez une intrigue sérieuse passez votre chemin. Là, c’est du bon débile comme j’adore. En plein manque d’Umishô, j’ai lu « Oh My God » avec grand plaisir.

Vous pouvez, comme je l’ai précisé au début de ce billet, regarder cette licence en animé en fansub. Il me semble qu’elle n’est pas encore licenciée. Après, à vous de voir comment vous interprétez  le fansub (piratage / illégalité / libre partage /….)

Scénarisé par Yoshikazu KUWASHIMA et déssiné par TAPARI, un peu Ecchi sur les bords, Oh My God se lit très vite, ce qui ne pose pas de soucis, la série complète (5 tômes) est déjà disponible.

Posté par Dewey   @   19 juillet 2011 0 Commentaires
Tags : ecchi , kamisama kazoku , , oh my god ,

0 Commentaires

No comments yet. Be the first to leave a comment !
Ecrire un Commentaire

Article précédant
«
Article suivant
»