Japan Expo : Dimanche

Classé dans Culture , Salon/Convention 0 Commentaires

Salut les Otakus !   Quatrième et dernier jour de Japan Expo que je m’en vais vous conter, cependant ça va aussi être l’article le plus court du groupe car cette journée était presque réglée au poil de fesses !

J’avais une séance de dédicace à partir de 11h, mon début d’après-midi était réservé pour le Cosplay et peu après je devais assister au concert de May’n. Pas de grande fantasy mais de très bonnes rencontres cela-dit.

Arrivé un peu après 9h, on retrouve un Dewey excité comme une mouette un jour de labourage de champs ! La journée d’avant s’était pas passée comme prévu et il avait bien décidé de profiter de ce dernier jour. On allait donc devoir le supporter plus survolté que jamais. On fait notre habituel tour du matin pour voir si il n’y a pas d’event special sur un stand ou une conférence qui n’aurait pas été annoncée et je me sépare de mes camarades assez rapidement car Sephyr0ss veut aller à la conférence de Yasuhiro NIGHTOW (C’est le papa de Trigun … Bande d’incultes), je me dirige donc vers le stand de Booken Manga ou je retrouve leur vendeuse survoltée qui a courue pendant les 4 jours de convention et on sent que c’est bientôt la fin, la fatigue se ressent sur beaucoup de visage … Ouai même le miens, je ne gambade plus à travers la Japan non non non, je marche! Avec classe soit, mais je marche. D’ailleurs en y pensant j’aurais peut-être dû faire un cosplay de zombie (F’in vu mon bide j’aurais été le roi de zombies, celui à qui on amène les humains et qui ne bouge plus de son trône en tôle froissée et en papier crépon) ça m’aurait donné une excuse pour me déplacer lentement, et accessoirement les gens ne m’auraient pas bloqués le passage. Je discute donc avec une des personnes sur leur stand et elle m’explique qu’il y a des gens qui ont perdu leur latin quand ils ont appris qu’ils n’auraient pas de dédicace. Je vous explique le truc, pour avoir une dédicace des auteurs de The Breaker, il faut arriver tôt le matin et acheter un tome pour avoir un ticket que je désignerais par « Ticket loliflex de la victoire mentale sur la fatigue » avec un numéro dessus qui indique votre passage, mais voilà, trop de ticket ont été vendus et le dessinateur étant un dieu en toute circonstance il nous fait des dessins de 10 minutes, un passage au crayon à papier puis il détour etc… Autant dire que le rendu est magnifique

Classe hein?

Du coup le calcul de temps pour chaque dédicace n’étant pas adapté on se retrouve en fin de journée avec des gens qui ont des tickets, qui ne reviennent pas le lendemain et qui ont donc attendu pour du vent… Non vous ne rêvez pas c’est ce qui m’est arrivé vendredi. Pour leur défense faut admettre que c’est leur première dédicace, première Japan Expo donc bon, on fait tous des erreurs et ils ont vraiment essayé de trouver un moyen de faire passer tout le monde, en réarrangeant l’ordre des gens qui devaient partir ou de donner des tickets pour les jours suivant à ceux qui pouvaient revenir. Mais même en sachant ça y’a encore des gens qui se permettent de gueuler et parfois même d’insulter? Non non j’suis pas d’accords, qu’on soit déçu ou énervé car ils ont mal apprécié le nombre de personnes et qu’on ait perdu du temps, je suis d’accord, mais qu’on s’en prenne verbalement aux gens pour ça je ne peux pas le laisser passer, c’est inadmissible de se comporter ainsi. Mais c’est pas nouveau ce phénomène, on dirait que le fait de rentrer dans une convention donne l’ordre aux gens de foutre en l’air leur sens commun et le peu de retenue qu’ils avaient avant de rentrer. Ceci étant dit j’ai passé 2 heures dans la file d’attente et j’ai pu rencontrer des gens vraiment sympas, discuter et bien me marrer car il y a quand même moins d’abrutis que de gens fréquentable (quoi que …) j’ai notamment pu discuter avec une demoiselle qui avait un F*CKING AWESOME coup de crayon et qui a dessiné un Fanart des personnages principaux de The Breaker en SD d’une qualité exceptionnelle (D’ailleurs j’en profite, si elle lit cet article petit mail à j’ai des questions à lui poser) et elle l’a fait en étant debout, c’était impressionnant. Je suis toujours sur le cul de voir des gens qui dessinent bien, étant une bille complète dans ce domaine je suis comme un gamin quand je vois ça, excité comme une puce. Tout ça pour vous dire que les deux heures de file d’attente sont passées sans que je m’en rende vraiment compte et c’était un super moment, on s’est mangé du saucisson, on a rigolé, le golometre a monté quand on a vu que notre tour approché et finalement ça a été mon tour. Pendant que je voyais mon tome 1 devenir une œuvre d’art, j’ai pu discuter avec le scénariste via son interprète, qui était d’ailleurs un mec super sympa, il nous a répondu lui-même aux questions bateaux comme le nombre de parties que comptera The Breaker (3 de la même envergure et on est actuellement dans la deuxième) et depuis quand le scénario est-il prêt (1993 il me semble, je ne me souviens plus de la date exacte … Mouarf). Une fois mon précieux en main, petite photos avec eux et me revoilà gonflé à bloc pour gambader dans toute la convention. Un grand merci à l’équipe de Booken Manga qui était disponible, avec qui on a pu discuter, c’était un très bon moment. D’ailleurs quelque chose me dit que vous devriez aller sur leur page facebook dans les jours qui viennent il pourrait y avoir quelque chose d’intéressant et The Breaker ne va pas être leur seule très grosse licence.

Hou Yeah !

Je retrouve Dewey au coin d’un stand et l’embarque pour qu’on aille se poser en salle presse pendant quelques minutes car 2 heures de file d’attente ça tire un poil sur les jambes. On s’assoit tranquillement, et qui je vois passer? Ni plus ni moins que François Descraques, je me lève en trombe pour aller lui serrer la main et discuter un peu avec lui, lui demander si la convention se passait bien et d’autres petites choses du genre. Si vous ne connaissez pas Frenchnerd, je vous conseille d’aller y faire un tour, c’est de la websérie française de haute qualité (https://www.frenchnerd.com/). En résumé une personne très sympathique qui nous offre du contenu de qualité, quelqu’un de bien quoi. Petit appel de Sephyr0ss pour nous dire qu’il est à la conférence Yumiko IGARASHI … Mais si j’suis certains que vous devez connaitre (https://www.japan-expo.com/fr/invite/yumiko-igarashi_108.htm ), elle a parlé de son nouveau manga et on a même eu droit à un dessin pour nous présenter en exclu mondiale son nouveau personnage principale. Cependant je la soupçonne d’avoir passé un peu trop de temps au cosplay car elle était à la limite de pouvoir chanter allumer le feu (Ceci n’est qu’une vanne, que les fans de Candy Candy ne préparent pas le bucher tout de suite !). On a même eu droit à une petite séquence émotion un peu après la fin du dessin car un couple de fans de ses travaux sont montés sur l’estrade en cosplay des personnages de Candy Candy, on les sentait fébriles mais Mme IGARASHI a été plus qu’heureuse de les voir et ils ont pris des photos tous les trois. On pouvait lire sur leurs visages une telle émotion, on voyait que c’était quelque chose d’énorme pour eux, et ça peut se comprendre, vous me sortez le scénariste de Code Geass ou quelqu’un de ce calibre la et j’y vais de ma larmichette en quelques secondes et sans me forcer. Je ne sais pas vraiment comment exprimer ça mais je pouvais parfaitement comprendre ce qu’il ressentait.

Zou, on se remet de ses émotions et on se dirige vers le concours de cosplay, encore du lourd pour cette dernière journée car c’était le WCS (World Cosplay Summit), encore une bonne brochette de gens surentrainés pour notre simple plaisir, des costumes magnifiques, des prestations plutôt pas mal trouvées pour certains, de gros efforts pour une bonne heure de détente. Encore un bon moment de Cosplay.

Pour de simples raisons de « Je veux pas me faire attaquer en justice par des glands pour une photo » Je ne posterais pas de photos du concert

Mais je dois admettre qu’après ma dédicace, ce que j’attendais le plus de cette journée c’était la concert de May’n, vous connaissez pas? Mais si, si je vous dit Sheryl Nome dans Macross Frontier ça vous parle non? L’OP de Shangri-la vous connaissez non? (https://www.youtube.com/watch?v=50LzlGP5rk8) et ben c’était elle. Hidan no Aria aussi ! https://www.youtube.com/watch?v=jyK74vM5t2Y . Maintenant que vous voyez de qui je vous parle on va pouvoir se comprendre. Pour moi c’était mon premier concert de J-music, alors oui c’était sur la scène JE Live House et ça ne durait que 45 minutes mais pour moi ça restait quelque chose d’important et je dois avouer que je n’ai pas été déçu. Mais May’n n’a pas été la seule à rendre ce concert plaisant, il y a eu d’autres choses qui m’ont permis de passer un bon moment. Tout d’abord le petit panneau avec marqué pas de photos, ni de vidéos etc… Comment ça pouvait me faire passer un bon moment? Tout simplement parce que ça ne s’appliquait pas à ceux qui avaient un pass presse BWAHAHAHAHAHA quel plaisir de voir les gens ranger leur appareils photo à contrecœur alors que je sortais le miens langoureusement de ma poche en les regardant d’un air perfide. J’ai bien conscience que ce n’est pas vraiment très sympa mais que voulez-vous… On fait ce qu’on peut pour gonfler son égo et puis sérieusement, à ma place vous auriez pas fait la même chose peut-être? On a eu droit à une petite dizaine de chanson, un mélange entre musique d’anime et singles, c’était vraiment une étape pour moi car j’avais un peu peur qu’on ait droit à du playback ou même que je me rende compte que la voix retravaillé qu’on entend dans les musiques soit trop éloigné de sa voix naturelle, mais au final non, si ce n’est un micro moyennement bien calibré c’était du plaisir à l’état pur. Histoire de bien se sentir dans le truc, on retrouvait même les petits bâtonnets lumineux caractéristiques des concerts au Japon. Puis est arrivé la fin du concert annonçant aussi la fin de la chasse aux glandus qui voulaient à tout prix prendre en photo May’n, de mon piédestal j’ai pu suivre cette chasse avec plaisir, on a même eu un récidiviste qui, après s’être fait interdire par un membre du staff de prendre des photos, qui s’éloigne un peu et ressort son appareil photo… Et c’est ainsi qu’il fut sorti du JE Live House gentiment par la peau des fesses. Un très bon moment pour clôturer ce concert et par la même mes activités à la Japan Expo.

En sortant je retrouve mes compères, Dewey, Sephyr0ss et Misaki pour un dernier tour de convention, achat de mangas et petits coucous aux personnes rencontrées pendant cet évènement. C’est avec une vidéo de mes camarades que je terminerais cet article sur la Japan Expo et en vous disant que ça a été pour moi LA meilleure convention à laquelle j’ai pu assister (peut-être après ma première Japan Expo évidement …).

Je tiens à remercier tous ceux qui ont fait de cette Japan Expo un moment inoubliable pour moi. Bien évidement mes compagnons de Yatta :

Dewey, qui m’a suivi sans même broncher pendant 3 jours et qui m’a montré comment se la jouer cool avec des attachés de presse.

Misaki, qui a été notre Monsieur sérieux de cette convention, il a enchainé conférence sur conférence et je suis sûr que dans peu de temps vous allez voir arriver certains de ses articles sur le blog. Il a aussi organisé le concours avec le stand Autrement le Japon et plus de 60 participants !

Caroline qui nous a fait l’honneur de passer alors que sa semaine a été plus que chargé mais qui a tout de même su trouver le temps pour venir nous faire un petit coucou.

Merci à mon captain (@captain_johnson) préféré grâce à qui j’ai pu avoir ce badge presse de la mort qui tue.

Merci aussi à Sephyr0ss (@sephyr0ss) qui a fait la folie de prendre une chambre d’hôtel non loin de chez moi et qui a donc dû me supporter pendant les trajets à l’aller et au retour (Même fatigué il trouvait le moyen de rire à mes blagues, un trophée qu’il lui faudrait !).

Merci à Philippe (@philfuzz) avec qui nous avions enregistré ce fameux cross-over à l’Epitanime et qui s’est en fait révélé être mon âme sœur, un très bon compagnon quand il s’agit de raconter n’importe quoi, chez Yatta on aime ça, attendez-vous à avoir de ses nouvelles sous peu !

Un gros merci à Chris (@ChrisGajinTV) et Magalie (@Mag_GaijinTV) pour avoir su nous supporter pendant ce cross-over et qui n’ont pas hurlés en entendant les nombreuses bêtises qu’on a pu dire.

Merci Nowatch pour nous avoir permis d’enregistré ce cross-over sans même vérifié si on n’était pas des imposteurs qui cherchaient seulement un buffet gratuit.

Merci à Remy et son ami qui sont venus nous voir samedi, fidèles poditeurs !

Merci Viyash car il va poster les vidéos des différents cosplays sur youtube en très bonne qualité, je vous ferais un petit billet pour vous prévenir de ça !

Encore merci aux différents éditeurs avec qui on a pu discuter.

 

Et un très très gros merci à vous tous qui nous écoutez et qui nous êtes fidèles car c’est grâce à vous qu’on a pu vivre cette Japan Expo autrement.

 

PS : Avec ma mémoire ultra-sélective à compartiments fractionnés j’ai surement oublier des gens et je m’en excuse, si c’est le cas : Vous avez gagné un ticket gagnant pour me mettre un coup de pied au cul valable 1 an.

PS²: Je me donne le droit de répliquer au coup de pied

PS3 : Merci à @LaVoixMystere pour nous avoir supporté pendant qu’on faisait n’importe quoi sur son stand alors que eux essayaient de faire quelque chose de sérieux et de constructif ! (https://www.autrementlejapon.com/) Gomen gomen !

 

Je laisse sur quelques petites photos de cette Japan Expo 2011 en ne vous disant qu’une chose … Vivement Japan Expo 2012 FFS !

 

Posté par Allpo   @   12 juillet 2011 0 Commentaires
Tags : , Dedicace , Dimanche , , May'n

0 Commentaires

No comments yet. Be the first to leave a comment !
Ecrire un Commentaire

Article précédant
«
Article suivant
»