Zoom sur : Durarara !

Classé dans Manga 0 Commentaires

Zoom sur : Durarara !

 

Houuuu Yeah !

Salut les Otakus ! Premier d’une longue liste (f’in si je me fais pas virer avant évidement) Je vais vous faire un Zoom sur l’anime : Durarara !

 

 

Mikado Ryugamine est un jeune étudiant qui a déménagé de sa petite ville de campagne vers Tokyo, et plus précisément dans le quartier d’Ikebukuro, encouragé par son meilleur ami Masaomi Kida avec qui il va trainer à longueur de temps ainsi qu’une de leur camarade de classe Anri Sonohara. Mikado espère trouver quelque chose de plus excitant en venant en ville, et il va avoir de quoi faire car le nom de Dollars se lit sur toutes les lèvres, le nom d’un gang dont tout le monde parle mais dont personne le connait les membres, il y rencontrera aussi les personnes les plus folles de ce quartier comme les plus dangereuses. C’est ainsi que commence la vie citadine de notre héros.

 

A la base, Durarara ! est un light novel japonais écrit par Ryohgo Narita (C’est aussi le papa de Baccano !), l’anime fait 25 épisodes et c’est le studio BrainsBase qui nous offre ce chef-d’oeuvre. Monsieur Narita est un auteur qui aime le compliqué et ça se voit, l’intrigue de Durarara ! tout comme celle de Baccano ! Est pleine de mystère, est complexe et ce n’est pas le genre d’anime que l’on peut suivre à un rythme trop écarté sous peine de devoir revoir les épisodes d’avant pour se remettre les évènements en mémoire. Quand on se lance dans Durarara on a du mal à en décrocher, on se pose des dizaines de questions entre deux épisodes et même pendant sans réellement arriver à deviner ce qui va se passer.

Le novel n’est pas terminé, 9 volumes sont sortis à ce jour et l’anime couvre la première grosse partie (les 6 premiers) qui se résume à nous présenter tous les personnages importants qui vont peupler la vie de Mikado et son arrivé dans le quartier, mais ne vous y trompez pas, ça n’a rien des épisodes sans trop de sens ou on présente un personnage car il le faut sans avoir d’idée sur comment réussir ça Taratata !! Les trois personnages principaux, à savoir Mikado, Kida et Anri ont un arc complet chacun qui forment l’ensemble de l’anime mais chaque arc est composé de sous arc ou l’on rencontre selon le personnage et l’endroit différentes personnes qui sont les figures de ce quartier. Pas de place pour le vide dans cette histoire, chaque personne un tant soit peu importante de cette série a sa propre intrigue, son passé et différents objectifs. Personne n’est laissé à l’écart et c’est ce qui fait la force de cette série, personne n’est là pour la forme et se sont les différentes interactions entre les personnages qui forment cette histoire complexe qu’est celle de Durarara. Pour vous donner une petite idée il y a environ 16 personnages (en comptant les personnages principaux et secondaires importants) qui reviennent constamment d’un épisode sur l’autre et pour chacun d’eux on apprend une petite partie de leur passé, ce qu’ils ont fait ou ce qui les a amenés ici, ça a très souvent un rapport avec nos héros. (Evidement tout n’est pas révélé mais les personnages ont un réel background)

Le premier arc est donc consacré à Mikado, son arrivé à Ikebukuro et le mystérieux gang nommé Dollars, durant ce premier arc d’environ 11-12 épisodes on va en apprendre un peu plus sur la vie dans le quartier et sur ses légendes urbaines, on pourra citer celle du motard sans tête ou de l’homme le plus fort qui lance des poteaux ou des distributeurs automatique à mains nues.

Le second sera dédié à Anri qui reste bien souvent en retrait par rapport aux deux autres héros et nous permet d’en savoir un peu plus sur elle, une autre légende urbaine viendra faire son apparition au premier plan et va créer une vague de terreur.

Ce troisième et ultime arc de l’anime sera celui de Kida (WOOT ON S’Y ATTENDAIT PAS !) et sur son passé qui va finir par refaire surface.

Le rythme de la narration est différent pour chaque arc, le premier sera très complet avec énormément d’informations à digérer car il sert aussi d’introduction à l’histoire générale et nous apporte énormément de petits détails sur les différents personnages secondaire tandis que les suivants iront plus directement dans l’histoire qui lie nos personnages.

Il faut aussi que je vous prévienne, le scénario est loin d’être ce que l’on peut avoir l’habitude de voir, dans Durarara ! on n’a pas les grands méchants d’un côté et les gentils de l’autre avec le niveau habituel de trahison et retournement de veste qu’on peut connaitre (En fait… Je suis ton frère, mais on m’a lavé le cerveau pour que je te combatte mais en te touchant j’ai compris qui j’étais, c’est à des lieux de ça), on nous raconte juste l’histoire d’une poignée de personnes qui évoluent dans un environnement tantôt chaleureux, tantôt dangereux. Et cette narration si différente nous est apportée par le fait qu’on peut parfois revoir plusieurs fois la même scène mais par différents points de vue et beaucoup de situation son abordés avec le point de vue de différents personnage pour comprendre comment ils vont réagir.

De plus vous pourrez voir que dès le début de l’anime on a des petits passages sur un chat anonyme ou des personnes parlent de ce qui se passent dans le quartier ce ne sont que des tranches de vie quand on regarde ça de loin, mais misent en relation avec ce qui se passe pendant l’anime, elles prennent une toute autre envergure.

 

Je peux comprendre que certains d’entre vous se demandent pourquoi j’en fais tout un paquet autour de cet anime, tout simplement parce que c’est un des seuls avec Angel Beat ! Qui m’ai réellement marqué durant l’année 2010, enfin autre chose qu’une énième adaptation de manga qui a marché et qui ne compte que sur la notoriété de ce dernier pour faire vendre les DVD (Ah on me dit dans l’oreillette Naruto, Bleach, Fairy Tail j’en passe et des meilleurs)

 

Bon tout ça le synopsis c’est bien beau, mais quand je vais pour regarder un anime, c’est pas la seule chose sur laquelle je m’arrête, pour ceux qui ne le savent pas, je suis un gros fan de musique japonaise et tout particulièrement d’OP, ED et OST d’anime mais aussi des Seiyus, en résumé, toute la partie audio d’un anime est à mon sens tout aussi importante pour moi que l’animation, le chara design ou le scénario.

Et vu que je ne peux pas parler de l’intrigue de Durarara ! sans vous spoiler car on en apprend à tous les épisodes, je vais vous parler de toute cette partie audio qui m’est chère en commençant par …

 

Les Openings et Endings

On commence par du très lourd, en premier Opening de cet anime nous avons dans le coin gauche : Uragiri No Yuuyake par Theatre Brook

(https://www.youtube.com/watch?v=2nlDUZ5BkFk L’op)

(https://www.youtube.com/watch?v=0B54lPXuAPg Le clip)

Theatre Brook c’est un « vieux » groupe f’in tout est relatif mais ils se sont quand même fondés en 1986, c’est plutôt pas mal ils ont notamment fait la première partie des Red Hot Chili Peppers ce qui a participé à leur succès, l’opening qu’ils ont fait pour Durarara est juste énorme et colle parfaitement à la première partie qui est fouillis et qui va à 200km/h.

On retrouvera d’ailleurs la « patte » Baccano! Car dans cet anime aussi l’opening présente les différents personnages qui interagissent (parfois malgré eux) entre eux.

Encore une des musiques qui va rester dans ma playlist pendant très longtemps, elle met du punch !

En tout cas j’ai passé une petite heure à chercher des musiques de Theatre Brook sur Youtube et à les écouter, ça fourmille de vidéos, les plus anciennes ne plairont peut-être pas à tout le monde mais il y a un extrait de live qui se laisse écouter et c’est que du plaisir.

 

Complication par Rookiez is Punk

(https://www.youtube.com/watch?v=bbUQUMLkrBk L’op)

(https://www.youtube.com/watch?v=Ve3MgF0KbMI Le clip)

Je suis désolé pour la qualité audio de l’OP mais c’est ce que j’ai pu trouver de mieux sans que ça spoil ou que l’image soit inversé ou autre. Car il faut savoir qu’au milieu de ce second opening est retracé les passages des épisodes précédents qui auront une importance pour la suite, parfaitement intégré à l’OP, ça le rend que plus classe. Personnellement, cet OP a été pour moi une révélation, la première fois que je l’ai écouté j’étais à fond sur l’anime à attendre chaque nouvel épisode et l’histoire étant plus que prenante, cette musique (et les images qui vont avec) m’ont donnés des frissons, si vous êtes sur de regarder l’anime, n’écoutez pas la musique, vous la découvrirez pendant l’anime et elle prendra une toute autre ampleur.

Pour ce qui est du groupe, c’est Complication qui les a fait connaitre du grand publique et qui les a amenés à faire le 27eme ending de Bleach (Ouai 27 je sais, dit comme ça, c’est pas super glorieux, mais ça reste Bleach !) qui est une chanson plus calme que Complication mais qui reste plus qu’agréable à écouter.

 

Trust Me par Mtsushita Yuya

(https://www.youtube.com/watch?v=NyyqEgUffcA L’ed)

(https://www.youtube.com/watch?v=kgTuGatPYMo Le clip)

Acteur, chanteur outre l’ending de Durarara on le retrouvera aussi pour l’ending de Kuroshitsuji II et dans l’adaptation en film de « la traversée du temps ». Encore très actif on peut le voir dans le drama Quartet.

 

Butterfly par ON/OFF

(https://www.youtube.com/watch?v=mMlsYvWk1XY L’ed)

(https://www.youtube.com/watch?v=KLsEFGpYxgk Le clip)

Bon autant je me retiens la majorité du temps pour ne pas parler du style vestimentaire de certains chanteurs mais la … (https://www.nautiljon.com/images/galerie/artistes/9/4/3649/3/7/on_off_194573.jpg) Bordel on dirait deux taties … Je crois que c’est l’écharpe rose qui fait tout … ou plutôt

Oui c’était facile mais je m’en fou après tout. Sinon se sont, eux aussi, des gens qui ont fait des apparitions dans des drama et accessoirement ils sont frère (D’où la ressemblance, mais c’était donc ça !)

 

Mais une chose super impressionnante dans cette anime, c’est l’ambiance qui est créée grâce à l’OST, les musiques d’ambiance collent parfaitement aux situations et vous mettent dans le bain et il est signé Makoto Yoshimori, il a travaillé aussi sur celui de Baccano !, Kuragehime, Natsume Yujin-Cho et Gakuen Alice. Pour les autres animes je ne peux pas vous dire ne les ayant pas vu mais je peux vous assurer qu’il a fait un travail remarquable sur Durarara ! On se sent transporté au cœur de l’anime quand on entend une des musiques et c’est en partie ce qui permet une telle immersion dans cet univers un peu barré, on y croit et on s’y croit, prenez le temps d’écouter les musiques pendant l’anime si vous avez le temps.

 

Bon ça c’était la partie facile, je vais m’attaquer maintenant à la partie la plus complète et celle qui va surement me demander le plus de temps en recherche et en photoshopage. Comme dirait mon prof de maths « MAIS OUIIIIIIIIIIII! » (à quelques « i » près évidement) Il va s’agir des Seiyus, et avec le nombre de perso qu’on y retrouve, je vous annonce tout net qu’il y a un très très gros paquet de brutasses dans le lot (AHHHHHH LELOUCH-SAMMAAAAAAA !! Hum hum …)

Je vais tout de même rappeler ce qu’est un Seiyu pour ceux qui ne connaisse pas le terme, en fait le Seiyu est la personne qui va prêter sa voix à un personnage d’animation, alors je préfère arrêter tout net ceux qui auraient l’outrecuidance de comparer ça avec les bouses que l’on peut voir en France (C’est par ici pour ceux qui ne s’en sont pas encore rendu compte : https://www.youtube.com/watch?v=QahwjdltVqY et si vous en avez pas eu assez … https://www.youtube.com/watch?v=d-urvI8SSDE On croirait presque que c’est une blague mais non …) pour les japonais c’est un vrai métier, pas quelque chose de secondaire que l’on fait quand est puni. Ils y mettent du cœur, ils y croient et c’est ça qui rend la version japonaise tellement meilleur que la française. F’in bon je vais pas m’étendre la dessus sinon je risque d’en perdre mon latin.

J’espère que vous êtes bien assis parce que ça va vous donner plus de sensations qu’un grand huit, ça vous fera plus d’effet qu’un coup de trique sur la table, ça va vous faire lever cette même table sans les mains, en résumé « ça va grave envoyer le pâté »

 

Mais vous avez de la chance bande de veinards, on commence calmement avec le personnage sur lequel je vais en avoir le moins à dire, mais partons du principe que c’est pour vous mettre en condition pour éviter la crise cardiaque.

 

Ryugamine Mikado voicé par Toshiyuki Toyonaga

Même si il n’a pas réellement fait de grands rôles ou que son CV n’est pas aussi grand que ma penderie, le seul fait d’avoir fait la voix de Mikado lui donne un point bonus car elle colle parfaitement au personnage, un peu flemmard, timide mais qui parviendra à se révéler pour nous en mettre plein la vue. On pourra tout de même noter qu’il a voicé Kantaro Ichihara dans Shinigami No Ballad pour ceux qui connaissent ou Kentarou Aoi de Prince of Tennis, et même un personnage de Kanokon : Tayura Minamoto.

 

 

Masaomi Kida voicé par Mamoru Miyano

(Cliquez pour la taille réelle)

ALLEZ BOOM ! Je vous annonce tout net que si il y a des noms d’animes/mangas (ou de jeux dans le cas de Kingdom Hearts) que vous ne connaissez pas, c’est que vous êtes passé à côté de quelque chose, ces séries valent toutes le coup d’être vues (Quoi que Death Note … Disons que … J’ai trouvé ça merdique, faut le dire). Et par la même occasion si vous avez déjà vu un de ces animes, vous savez à quoi vous attendre mais ne pensez pas retrouver 6 fois la même personne, les Seiyu arrivent à adapter leur voix au personnage qu’ils incarnent (C’est en partie ce qui les rends aussi bon) la voix du héros de Death Note sera beaucoup plus assurée que celle d’un personnage comme Sakuraba qui a pour habitude de rester en retrait ou Setsuna qui n’est pas du genre à beaucoup parler. Attendez deux secondes, laissez-moi compter le nombre de personnage qu’il a doublé … environ 53 personnages c’est juste énorme, il y en a qui battent ces records mais c’est un nombre plus que conséquent et cela, seulement depuis 2002 avec Kingdom Hearts.

 

 

Sonohara Anri voicé par Kana Hanazawa

(Cliquez pour la taille réelle)

On trouve ici une Seiyu qui a fait beaucoup de rôles, mais ce sont très souvent des personnages de second plan, on retrouve très souvent ça au sein des Seiyu, certaines personnes seront très souvent attribués au même genre de personnage, on verra d’ailleurs un peu plus bas avec Jun Fukuyama que lui est plutôt du genre héros ou personnage très charismatique. Je ne sais pas si c’est la voix qui détermine ça plutôt que le genre des premiers rôles qu’ils ont. Quoi qu’il en soit même si je n’ai pas pu citer tous les noms des personnages à qui elle a prêté sa voix (pour ça allez voir sur Wikipédia) on pourra tout de même rajouter Shiori dans The World God Only Knows, Charlotte Dunois dans Infinite Stratos ou Shiro dans Deadman Wonderland et avec plus de 40 personnages incarnés depuis 2003.

 

 

Celty Sturluson voicé par Miyuki Sawashiro

(Cliquez pour la taille réelle)

Non vous ne rêvez pas, le 2eme personnage en partant de la gauche est un mec, ça peut parraitre bizare mais quelque chose de plutôt répandu dans le milieu du doublage, quand il faut incarner un enfant, ou une personne jeune avec une voix un peu aigue se sont très souvent des femmes qui sont choisis pour ces rôles car pour un homme c’est un exercice très difficile.

Quoi qu’il en soit cette Seiyu est tout aussi monstrueuse que les autres de par le nombre de voix qu’elle a faite et elle s’est aussi permise de faire de la musique, la majorité du temps en tant qu’OP, ED ou Theme pour des animes, il y en a qui ne se refusent rien.

Comme vous pouvez rapidement le voir, en 2010 elle était dans le casting de Durarara !, Angel Beats!, Black Rock Shooter, Highschool of the Dead et Tegami Bachi Reverse. Encore quelqu’un que vous retrouverez dans vos prochains visionnages.

 

Celty quand à elle est un personnage plutôt mystérieux dans l’anime, les gens la voient du coin de l’oeil sans pouvoir lui parler, elle se balade tout le temps sur sa moto noire et les deux seules personnes avec qui elle discute sont Shizuo et Shinra.

 

 

Izaya Orihara voicé par Hiroshi Kamiya

(Cliquez pour la taille réelle)

Je tiens à couper court tout de suite aux pensées fantaisistes, Tieria de Gundam 00 N’EST PAS UN FEMME ! Il a été dessiné tout comme, certaines personnes dans l’anime y croient, MAIS NON ! Ca ruinerait toute la classe qu’il peut avoir, et puis soyons sérieux, c’est censé être un personnage très intelligent, vous voyez bien que ça pouvait pas être une femme.

Vous remarquerez en passant sur sa page wikipedia qu’il est du même acabit que Kana Hanazawa, c’est-à-dire énormément de rôle mais majoritairement secondaires.

 

Rien qu’a voir sa tête, vous aurez comprit qu’Izaya est une raclure, il passe sont temps à rendre la vie impossible à Shizuo qui n’est pas foutu de garder son calme, il joue le rôle d’informateur dans le quartier d’Ikebukuro, si vous cherchez une info, soyez sûr qu’Izaya aura les réponses à vos questions, faites tout de même attention, entrer en contact avec lui n’est pas sans conséquences.

 

 

Shizuo Heiwajima voicé par Daisuke Ono

(Cliquez pour la taille réelle)

Ca me fait un peu mal de devoir mettre Sebastian m’enfin bon, je vous explique : depuis que j’ai vu l’anime de Death Note je me suis juré de ne pas regarder, télécharger (Parce que c’est mal) ou encore d’avoir un quelconque rapport avec tous les héros qui font hurler les filles à la Japan Expo, c’est une méthode de triage comme une autre mais au finale et ça marche plutôt bien.

Bon sinon ce Seiyu aussi a fait énormément de rôle, j’ai la flemme de compter mais il doit facilement taper les 60 (et sans forcer)

 

C’est LE barman qu’on aimerait tous rencontrer un jour … Nan je déconne, il ne sait pas garder son calme et sa seule réponse à la violence, c’est une distributeur automatique en travers de la tronche. Si vous le rencontrez, faites gaffe à pas lui rentrer dedans, on sait jamais.

 

 

Shinra Kishitani voicé par Jun Fukuyama

(Cliquez pour la taille réelle)

Donc comme vous pouvez le voir, Jun Fukuyama a fait énormément de grands … Hum AHHHHHH LELOUCH-SAMAAAAAAAAAA… Ben quoi, on a tous le droit d’être fanboy nan? Okay okay ça va je vais vous la donner la vraie bannière, pas besoin de faire cette tête la !

(Cliquez pour la taille réelle)

Rolala même plus moyen d’évoquer son admiration pour Le Maître. « Nia nia nia on a notre vraie bannière on est content » ET BEN PAS MOI !

Ce petit moment de schizophrénie étant passé, je peux reprendre le fil de mon article et vous dire que Jun Fukuyama est mon Seiyu préféré, c’est avec Lelouch que je l’ai découvert (Ho putain en voilà une nouvelle !) Et je lui ai trouvé un charisme sans égale, chaque personnage qu’il incarne se voit attribuer un +20 en charisme sans même avoir bougé le petit doigt.

Vous remarquerez aussi qu’il joue très souvent des personnages principaux, et ça se comprend quand on l’entend.

Mais on peut aussi le voir dans des rôles de jeunes avec une voix très douce comme quand il parle avec sa sœur dans Code Geass ou bien quand il interprète Rikuo en forme de jour, et à côté de ça sa voix de demi-dieu reprend le dessus quand il se met en colère ou qu’il devient sérieux.

Allez juste pour ceux qui veulent s’amuser, voila la page wikipedia de Jun Fukuyama : https://en.wikipedia.org/wiki/Jun_Fukuyama

Et pour ceux qui ne savent pas comment ça marche, dites-vous que si un nom de personnage est en gras, c’est que c’est un des personnages principaux. Admirez

Je vais pas m’étendre la dessus sous peine de devenir chiant à parler de quelqu’un que j’admire et dont tout le monde se fou.

 

Dans Durarara ! Shinra est un medecin, un peu fêlé sur les bords et curieux de tout.

 

 

Je pense que je vais m’arrêter la pour les descriptions trop longues des Seiyus, j’en suis déjà à 10 pages sur Word et ça commence à faire long pour un seul anime de 25 épisodes, je vais tout de même vous laisser les pages wikipedia des autres Seiyus que je n’ai pas présenté pour ceux qui s’y intéresseraient.

Simon Brezhnev voicé par Takaya Kuroda : https://en.wikipedia.org/wiki/Takaya_Kuroda

Kyohei Kadota voicé par Yuichi Nakamura : https://en.wikipedia.org/wiki/Yuichi_Nakamura_(voice_actor)

Walker Yumasaki voicé par Yuki Kaji : https://www.animevice.com/yuki-kaji/20-62367/

Erika Karisawa voicé par Ayahi Takagaki: https://en.wikipedia.org/wiki/Ayahi_Takagaki

Saburo Togusa voicé par Takuma Terashima: https://en.wikipedia.org/wiki/Takuma_Terashima

Seii Yagiri voicé par Kazuma Horie: https://en.wikipedia.org/wiki/Kazuma_Horie

Namie Yagiri voicé par Sanae Kobayashi: https://en.wikipedia.org/wiki/Sanae_Kobayashi

Mika Harima voicé par Mariya Ise: https://en.wikipedia.org/wiki/Mariya_Ise

Shingen Kishitani voicé par Akio Otsuka: https://en.wikipedia.org/wiki/Akio_%C5%8Ctsuka

 

Voila, amusez vous bien et j’espère que vous aurez pris autant de plaisir à lire cet article que j’en ai sué à l’écrire (Je sais même pas si on peut encore appeler ça un article en fait …Celui sur Hard Gay oui, mais la …)

 

Have Fun … FOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !

 

Posté par Allpo   @   16 juin 2011 0 Commentaires
Tags :

0 Commentaires

No comments yet. Be the first to leave a comment !
Ecrire un Commentaire

Article précédant
«
Article suivant
»

Cloude designed by WebdesignIn conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.