Chi – une vie de chat #02

Classé dans Manga 2 Commentaires

   

Editeur : Glénat

Collection : Glénat Kids (mais Seinen au Japon)

Date de publication : 26 janvier 2011

Prix : 10,55 €

 

Pour faire suite à la partie Manga de Yatta #09, que vous avez déjà tous très fidèlement écouté (n’est-ce pas ? sinon c’est par ici que ça se passe : Yatta #09 Manga), dans laquelle je vous faisais découvrir la série Chi – une vie de chat (Chi’s Sweet Home en VO), je vous propose une petite chronique écrite sur le volume 2 pour essayer de convaincre les dernier réticents et leur faire comprendre que « Non, Chi – une vie de chat ce n’est pas que pour les enfants (comme les Petit Ecolier) ».

 

Dans ce second tome, Chi (oui je sais, c’est triste d’appeler son chat « pipi »…) est maintenant très bien intégré à sa famille d’adoption et ne cherche plus à s’enfuir du domicile pour retrouver sa mère. Elle est d’ailleurs à peine évoquée. Quant à la famille Yamada elle a parfaitement assimilée Chi comme un nouveau membre de la famille mais est toujours contrainte à cacher son existence à son voisinage à cause de l’interdiction de posséder un animal dans leur résidence (et comme dans de nombreux appartements au Japon [cf débat dans Yatta #09]).

Nous suivons donc toujours les petites aventures amusantes de Chi, qui feront sourire les possesseurs de chats (Chi et le bain, Chi et le lait, …). Mais l’élément narratif nouveau dans ce volume c’est l’apparition de « Noiraud », le fameux chat qui « chaparde » le voisinage. La confrontation entre ce dernier et notre petite Chi va lui permettre d’évoluer et de se poser des questions sur elle-même. Elle n’a en effet pas encore conscience d’être un chat.

Chi sur son oreiller

C’est donc avec toujours autant de facilité et de décontraction que l’on arrive à la fin de ce 2nd tome. Les nouveaux éléments scénaristiques apportés permettent au lecteur de ne pas s’ennuyer durant la lecture et donnent même envie de lire le volume 3… A suivre

Fuku Fuku Funyan
Pour être complet sur ce volume 2 il faut souligner que nous avons le droit à un petit chapitre bonus (intitulé menu spécial) qui est un cross-over avec une de ses autres série : Fuku Fuku Funyan, publiée dans le magazine Be Love et qui est un gros succès !

Kodansha (et donc Glénat) nous fournit même une interview de l’auteur, Konami Kanata, qui nous explique étape par étape la création du manga Chi – une vie de chat. Vraiment très intéressant !

Posté par Misaki   @   1 mars 2011 2 Commentaires

2 Commentaires

Commentaires
mar 31, 2011
20 h 35 min
#1 Setsuna54 :

eh bien je me suis surpris à emprunter ce manga à la médiathèque du coin et je trouve ça vraiment très sympa. Je pense me l’acheter et suite l’histoire de Chi afin de la faire découvrir à mes futurs enfants ^^.
Merci Misaki ^^

avr 3, 2011
17 h 14 min
#2 Misaki :

De rien, ça fait plaisir de voir que d’autres personnes apprécient également ce manga

Ecrire un Commentaire

Article précédant
«
Article suivant
»
Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.